Avocat pensions alimentaires Bruxelles

Vous êtes ici : Accueil > Pension alimentaire > Enfants
Pension alimentaire pour les enfants

Pensions alimentaires pour les enfants – appelées contributions alimentaires

Comment se calcule une pension alimentaire pour les enfants ?

Il faut déterminer ce que coûte l’enfant et déduire le montant des allocations familiales.

Le montant obtenu est alors réparti entre les parents, proportionnellement à leurs revenus. Il faut également tenir compte de l’étendue du droit de visite de celui qui n’a pas la garde.

Exemple : coût de l’enfant 600 €, allocations familiales 100 €, le père voit l’enfant un week-end sur deux et la moitié des vacances, soit 20 % du temps et gagne 10 % de plus que la mère :

  • coût de l’enfant 600 €
  • allocations familiales - 100 €
  • Solde à financer 500 €

Le père doit financer 60 % et la mère 50, soit 60 % de 500 € = 300 €

Droit de visite du père 20 % du temps - 60 €

Montant de la pension alimentaire 240 €

Y-a-t-il un montant minium de pensions alimentaires pour les enfants ?

Il n’y a ni montant minium, ni montant maximum.

Devant les tribunaux de Bruxelles, Me PY COPPIN, avocat à Bruxelles a constaté qu’il n’était généralement pas accordé de pensions alimentaires pour les enfants inférieures au montant de 50 €.

Une pension alimentaire pour les enfants est-elle due en cas d’hébergement alterné égalitaire ?

Les parents devant contribuer à l’entretien des enfants proportionnellement à leurs revenus, une pension alimentaire peut-être due même en cas d’hébergement alterné égalitaire.

Jusqu’à quel âge doit-on payer une pension alimentaire pour un enfant ?

Jusqu’à ce que la formation soit achevée, c’est-à-dire que l’enfant ait terminé ses études" par : "il n’y a pas d’âge limite, pour autant que l’enfant poursuive toujours des études

Les frais importants sont-ils compris dans la pension alimentaire pour les enfants ?

Les frais extraordinaires, comme le minerval, les stages et classes de neige, orthodontie, ne sont pas compris dans la pension alimentaire pour les enfants et doivent être partagés.

Me Pierre-Yves COPPIN, avocat à Bruxelles conseille, dans la mesure du possible, de prévoir une pension alimentaire plus importante, qui comprend les frais extraordinaires, pour éviter les décomptes, souvent fastidieux, des frais extraordinaires.

De plus, la pension alimentaire est déductible, fiscalement, alors que les frais extraordinaires ne le sont pas.

Contact